Hatha Yoga

Les trois niveaux de l’Hatha yoga classique

Please follow and like us:
Instagram
Facebook
YouTube
Google +

Hatha Yoga

Yoga classique : La pratique du yoga et de ses Asanas (postures) est une expérience formidable. Elle est une expérience à la fois sur le niveau physique, émotionnel et mental. J’utilise le mot Asana et il n’y a pas de genre qui lui est rattaché. Nous pouvons pratiquer les Asanas pour améliorer notre santé physique mais cela n’est que 10% de leurs pouvoirs. Comme un oignon, nous avons beaucoup de couches, les asanas permettent d’y accéder petit a petit jusqu’à atteindre le «cœur» de l’oignon. Dans cet espace se trouve le trésor et  le plan de nos vies.

Les maîtres traditionnels disent qu’ils faut tenir les postures dans le temps pour bénéficier de tous leurs effets. La première minute réaligne et active l’interaction entre les tissus permettant l’équilibre du squelette et la mobilité du corps. Quand ces tissus sont tendus on ressent des effets sur tout le corps, la digestion, le vieillissement. Dans la seconde minute on va plus profondément dans les tissus, on crée un massage de certains organes et on accélère la circulation sanguine. Pour ceux dont la pratique est plus avancée les postures sont tenues très longtemps pour libérer le corps de ses traumatismes, le libérer de ses mémoires et pour apaiser l’esprit.

Alors pourquoi parfois certaines figures semblent faciles à tenir sur le plan physique mais malgré cela nous éprouvons des difficultés à y parvenir ?

Deux raisons, mentale et émotionnelle créent une agitation de l’esprit. Quand la couche physique est relaxée, nous pouvons aller explorer les autres couches : énergétique, émotionnelle, mentale. Si nous sommes incapables de tenir ces postures c’est parce que nous ne sommes pas calmes à l’intérieur. C’est le cas les 90% du temps.

J’ai vu beaucoup d’étudiants qui avaient toujours envie d’aller aux toilettes pendant certaines postures. J’ai vu des personnes qui, dans leur pratique personnelle (moi aussi)  étaient assez souvent focalisées sur comment la posture pouvait être inconfortable.  C’est comme dans la vie, si on vit des choses difficiles elles nous aideront à grandir. Nous apprenons plus avec des postures difficiles.

C’est le pouvoir de l’Hatha Yoga classique, il nous permet d’aller au delà de nos souffrances.  De les accepter et de les laisser partir. Les postures sont dans un sens un entraînement à la vie quotidienne. Laisser s’en aller les choses dont nous n’avons pas besoin et accepter les choses comme elles sont. Je me sens très fatigué quand je n’accepte pas les choses, ou quand je suis trop attaché à certaines. Le yoga m’aide à apprendre le détachement. Le Yoga comme le Bouddhisme enseignent que souffrir nous mène à réaliser nos envies. Le détachement rend libre.

Je pense à une échelle entre 1 et 10 pendant les postures. 1 équivaut à ne rien ressentir et 10 est de la torture. Je conseille de trouver le niveau 6 pendant sa pratique. Observer sa respiration. Essayez de vous poser ces questions pendant la posture. Quelle est la difficulté ici ? Est-ce physique ? Si ce n’est pas ça, tenez plus longtemps. Si vous sentez que mentalement cela est difficile, contrôlez votre respiration. Concentrez-vous sur elle, analysez-la . Ensuite voyez si vous pouvez l’utiliser pour vous détendre. Habituellement quand la respiration se bloque, le cœur s’accélère et nous force à bouger dans la posture car il y a des souvenirs intérieurs. Changer la respiration est changer la mémoire du corps. Avec persévérance et pratique, beaucoup de choses peuvent être changées, transformées, dépassées avec le travail de la respiration.

 

Something is wrong.
Instagram token error.
Load More